Les metaux & textures

Les metaux & textures

Les métaux

La Fille du Vent a choisi d’utiliser une finition en métal brut c’est à dire sans traitement chimique.

Vous pourrez ainsi entretenir vous même vos bijoux sans que cela vous coûte et dans un souci d’éviter au maximum la chimie. 

L’argent

L’argent est considéré comme un métal précieux. Il se trouve à l’état natif dans le sol. L’argent est trop mou pour le travailler directement ainsi les bijoutiers ont trouvé un alliage avec du cuivre qui permet de faire ressortir ses belles propriétés notamment sa malléabilité sa ductilité et sa belle couleur blanche.L’argent ne s’oxyde pas mais il peut se tacher et noircir par les sulfures contenus dans l’air.Il est soumis à un contrôle des douanes françaises. Si le bijou pèse plus de 30gr il doit être poinçonné d’une tête de Minerve. Les bijoux La Fille du Vent lorsqu’ils sont réalisés en argent le sont en argent 925 millièmes. Autrement dit, l’alliage d’argent contient 92,5% d’ argent et le reste de l’alliage est composé de cuivre. Cela signifie qu’il est au titre pour les douanes françaises et est considéré comme argent.

Laiton

Le laiton est un cuivre jaune, c’est un alliage composé de cuivre et de zinc.Ce n’est pas un métal précieux mais ses qualités sont connues depuis l’Antiquité pour la réalisations de bijoux et de pièces d’orfévrerie.Il se patine avec le temps on peut entretenir son brillant et sa belle couleur dorée avec un chiffon et du Miror.Dans la bijouterie fantaisie le laiton est souvent doré à l’or fin par ce qu’on appelle un placage flash à peine 1micron d’or autant vous dire que cela ne tient pas à l’usage surtout sur une bague. La fille du Vent fait le pari de votre autonomie sur l’entretien du laiton brut. Si vous souhaitez un beau placage il faut minimum une couche de 5 micron d’or et faire très attention à bien préserver votre bijou dans le quotidien (pas de baignade, de sable...)

L'or

Métal précieux de référence l’or est utilisé en bijouterie sous plusieurs alliages qui permettent d’obtenir différentes couleurs.L’or se trouve à l’état natif dans les sols de notre planète.L’or jaune alliage le plus classique, c’est la couleur naturelle de ce métal. L’or rose est un alliage avec un peu plus de cuivre afin d’obtenir une teinte légèrement rosée. L’or rouge est un alliage avec une dose supplémentaire de cuivre ce qui lui donne une teinte d’un rose cuivré. L’or gris est un alliage que l’on trouve sous différentes formes soit avec du nickel et du zinc, soit avec du palladium qui lui donne plus d’éclat mais qui est aussi plus coûteux, mais en fait un alliage de meilleur qualité utilisé en joaillerie.L’or blanc n’existe pas, il s’agit d’or gris ayant subi un traitement au rhodium qu’on appelle un rhodiage. Ce rhodiage est aussi de plus en plus couramment utilisé sur les pièces en argent pour éviter un entretien régulier. Mais lorsque que le traitement s’estompe votre bijou n’est pas joli et vous devez effectué un autre rhodiage tout cela peut se révéler bien coûteux.

Metaux et textures utilisées dans l'atelier de la Fille du Vent
Une bague sous le feux du chalumeau pour une soudure
La fille du vent enflamme son chalumeau pour une soudure de métal
Img D alt
La plaque de métal découpée pour créer une broche en laiton

Les textures

Le polissage: cette opération consiste a enlever toutes les rayures sur le bijou.

Le poli miroir

Le polissage: cette opération consiste à enlever toutes les rayures sur le bijou. En effectuant un passage croisé sous différentes brosses ou cotons enduits de pâte à polir, la bijoutière parvient  faire disparaitre les rayures pour obtenir une belle brillance. Ainsi l’entretien à la brosse à dent est considéré comme une abération car cela crée de nombreuses rayures.

Le martelé

Cette texture est crée par l’impact d’un marteau à planer ou à tête ronde sur le métal. Chaque impact enfonce un peu la matière, cela permet de créer un état de surface qui accroche de manière irrégulière la lumière et provoque comme un scintillement.

Texture avec tampon ou ciselet

Cette texture peut être très variée, il s’agit de décorer le métal en venant le frapper avec des tampons de métal ou ciselet. Certain sont géométriques, d’autres figurent des formes, ex :fleur, triangles...

Le brossé

Cette texture se réalise à l’aide d’une brosse avec des piquots d’acier plus au moins épais qui viennent griffer le métal, on obtient ainsi une surface mate comme sablée.

Img B alt